déc

05

Posted by : Fabien Lalaux | On : 5 décembre 2010

Spectacle au sol, rideau de fond noir, 2 projos face scène, lumière par velux dans le public.

Super représentation ! 40 enfants environ qui ont marché à fond, très participatifs !

Il a fallu aller chercher les adultes qui étaient loin.

Le … s’est fait dehors sous le soleil !

  • Arbre de Noël à la salle des fêtes de Préchac (Gironde)
  • Autour de 150 personnes

oct

25

Posted by : Fabien Lalaux | On : 25 octobre 2010

août

05

Posted by : Fabien Lalaux | On : 5 août 2010

Bonne représentation. Un peu plus de paroles (trop ?) que la fois dernière. Pas mal de soucis techniques : journal, porte…

Présence d’une femme enceinte, je n’ai pas saisi l’occasion… C’était une situation idéale pour improviser ! Dommage. A retenir pour les prochaines au cas où.

J’ai placé le public trop près de la scène.

Séance très positive, car la commune veut que je revienne jouer pour l’arbre de noël.

  • Parc de la salle polyvalente de Préchac (Gironde)
  • 30 personnes
  • Belle journée

août

02

Posted by : Fabien Lalaux | On : 2 août 2010

Le Théâtre du Figuier est une compagnie professionnelle née en 2010. Notre première création est une comédie clownesque intitulée ROLAND. Ce spectacle très poétique est toujours en tournée. Nous avons le désir permanent de l’améliorer, de l’enrichir, de le faire vivre!

Nous voulons faire connaître cette création. Le site que vous allez parcourir va vous permettre d’en savoir davantage.

Bonne visite !

juil

25

Posted by : Fabien Lalaux | On : 25 juillet 2010

Beaucoup de connaissances parmi le public… Ils étaient proches et resserrés, à l’inverse d’hier. Il est plus facile de jouer dans cette configuration. Bonne représentation, le public répondait bien.  Nouvelles explorations vocales : mélange de gromelots et de vrais mots ponctuant les gromelots. Cela est vraiment très intéressant car cela donne un sens à ce mélange. Il y a aussi un rythme qui se dégage. On dirait que Roland redécouvre le langage. Il s’étonne à chaque nouveau mot et en retire beaucoup de plaisir.

Pas mal d’improvisations plutôt bien ressenties.

Beaucoup de retours et de discussions après le spectacle. J’ai beaucoup questionné ceux qui sont restés : il semble qu’il y ait encore des complexités et un creux à la moitié du spectacle.

Je pense qu’il faut encore simplifier et aller à l’essentiel. A trouver pour la prochaine !

  • Près du Gîte de la gare à Uzeste (Gironde)
  • 30 personnes
  • Beau temps, terrain moyen, acacia à proximité

 

juil

24

Posted by : Fabien Lalaux | On : 24 juillet 2010

Le public était très éparpillé, à la recherche d’ombre. Accroche difficile, peu de réactions, énergie diluée dans ce grand espace, public trop éloigné. Cela confirme le caractère intime du spectacle et peut-être une jauge maximale. Ou bien, je n’ai pas su exploiter les conditions, les retourner à mon avantage en étant encore plus en lien, plus à l’écoute, plus généreux, plus sincère avec le public, aussi éparpillé soit-il.

Roland a sorti la voix, eu quelques mots, mais ce n’était pas aussi naturel qu’à Esclottes. Sensations étranges…

  • Château de Villandraut (Gironde)
  • 100/120 personnes
  • Soleil, cadre superbe !

juin

06

Posted by : Fabien Lalaux | On : 6 juin 2010

Espace intime, juste assez grand.

Beaucoup d’enfants turbulents… Mais, grande découverte : cela a forcé Roland à sortir la voix ! Roland a dû prononcer ses premiers mots pour mettre un peu d’ordre… Le fait que Roland puisse utiliser sa voix, prononcer des mots, est une étape très importante. Le parti pris de départ était de ne pas utiliser la parole tout en me disant que cela n’était pas figé. Jusqu’à aujourd’hui la question ne s’était pas posée. Il y a maintenant un nouveau champ de d’exploration : Roland, comment parle-t-il ? Quelle voix ? Quel langage ? Pourquoi les avait-il perdus ? Va-t-il les retrouver complètement ? Les avait-il complètement avant de les perdre ?

Je sais pour l’instant que Roland est surpris et content à la fois de ce qu’il lui arrive. C’est comme s’il retrouvait quelque chose de perdu… quelque chose enfoui très loin en lui…

Selon certains, il y a une longueur à la moitié du spectacle.

  • Festival « L’enfance de l’art » à Esclottes (Lot-et-Garonne)
  • Une centaine de personnes
  • Beau temps

mai

22

Posted by : Fabien Lalaux | On : 22 mai 2010

Pas d’ombre à l’endroit prévu pour le spectacle, j’ai changé le lieu de jeu au dernier moment. Pas trop de possibilités… Le public à l’ombre, mais  buvette toute proche. Pas bon du tout : trop d’allées et venues, du bruit… Bref il y a eu un manque évident d’intimité. En plus de cela, je n’ai vraiment pas été bon. Je n’ai pas su poser mon jeu, je n’ai pas eu confiance. Je me suis mis trop de pression… En deux mots : un calvaire.

Je suis très déçu car je voulais tant donner une représentation mémorable. Je pense que c’est plutôt l’inverse qui va se produire. Le coup de grâce, c’est que n’ai pas eu de retours, il a fallu que je sollicite les avis : sans commentaires.

  • Festival en plein air « Auprès de notre arbre » à Sabres (Landes)
  • 150 personnes environ
  • Soleil, très chaud…

jan

30

Posted by : Fabien Lalaux | On : 30 janvier 2010

Ensemble positif - Enfants très attentifs – Pour moi un peu d’éparpillement sur le début – Plus de monde que de chaises – Bons retours de Thierry et Joëlle : bonne évolution, Roland très différent dela Première, histoire beaucoup plus claire – Gag des enfants vététistes arrivant très sales !

  • Salle des fêtes de Léogeats (Gironde)
  • Autour de 60 personnes (dont une trentaine d’enfants)

jan

17

Posted by : Fabien Lalaux | On : 17 janvier 2010

Première représentation en salle. Bonne écoute du public. Faux départ : quand Roland est arrivé, les gens ont fait silence alors qu’ils étaient encore debout à regarder l’exposition. J’aurais du être présent dès l’arrivée des gens, à travailler, à me fondre dans le décor…

L’espace était un peu trop réduit, surtout pour la manip des bâtons. Des retours sur la poésie du spectacle.

  • Le P’tit Cibeigne à Villeneuve (Gironde)
  • En salle
  • Autour de 60 personnes